Opter pour un système d’arrosage automatique permet d’arroser le jardin en toute simplicité. Par aspersion ou par goutte à goutte, zoom sur les différents système d’arrosage automatisé

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 21/03/2019 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Système d'arrosage automatique

Système d'arrosage automatique : Simplifiez-vous l’arrosage


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreValoriser son jardin


Système arrosage automatique

Le saviez-vous ? Selon ConsoGlobe, 90% des foyers disposent d'un espace de jardinage dans leur habitat principal, qu'il s'agisse d'un jardin, d'un balcon ou d'une terrasse. Mais entretenir un espace vert prend du temps et demande une vigilance constante. L'installation d'un système d'arrosage automatisé simplifie la vie des jardiniers et permet d’arroser le jardin en toute simplicité



Arrosage par aspersion

Le système d'arrosage automatique par aspersion est le plus fréquemment rencontré. Il reproduit l'effet de la pluie sur une surface donnée, circulaire, et repose sur différentes technologies : le canon est adapté aux grandes surfaces, quand le tourniquet sur pied répond aux attentes d'un espace plus réduit. Quant aux rampes oscillantes, elles permettent d'arroser une zone rectangulaire et non circulaire. Les systèmes les plus simples s'adaptent à un simple tuyau. Plus cher, le système d’arrosage automatique enterré permet de masquer les tuyaux.

Arrosage par goutte à goutte

Le système d'arrosage par goutte à goutte est plus complexe à déployer mais convient bien aux potagers et à l'arrosage des arbres et des arbustes. Il permet de délivrer, au compte-goutte, l'eau directement dans la terre, à proximité des racines. L'arrosage par goutte à goutte permet, pour un rendement équivalent, de réaliser de substantielles économies sur sa consommation d'eau.

Maîtrisez sa consommation d'eau

Prenez la mesure de la nature du sol pour adapter votre arrosage. Les sols légers, sableux ou graveleux, ne retiennent guère l'eau. Privilégiez alors des phases d'arrosage brèves, mais plus rapprochées, tandis que les sols argileux ou calcaires demandent un arrosage plus long, mais avec un débit moindre, pour que le précieux liquide parvienne aux racines.

Quelques idées simples permettent de mieux conserver l'humidité et de tirer le meilleur parti possible de l'arrosage de votre jardin. Ainsi, un paillis limite l'évaporation et permet une meilleure performance pour une quantité d'eau donnée.

Aux fortes chaleurs, il est préférable d'arroser en soirée, voire très tôt le matin. Vous éviterez ainsi d'inutiles évaporations.


Date de mise à jour : 01/09/2011


Et aussi sur le même thème :

Jardin sec : Un jardin écologique sans arrosage
Forage : De l’eau pour son jardin


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez