Diagnostic immobilier obligatoire, le diagnostic électrique a pour objectif de sensibiliser les particuliers sur les points faibles d’une installation électrique. Que faire en cas de diagnostic électrique positif? En savoir plus

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 23/01/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Diagnostic électrique

Diagnostic électrique : Lutter contre les installations électriques défectueuses


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreDiagnostics immobiliers


diagnostic electrique

Diagnostic immobilier obligatoire, le diagnostic électrique a pour objectif de prévenir les risques électriques dans l’habitat. En cas de diagnostic électrique positif, le vendeur n’est pas tenu de faire les réparations. Explication

Diagnostic électrique, diagnostic immobilier obligatoire

Le diagnostic électrique fait partie des diagnostics immobiliers obligatoires. Depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic électrique est venu allonger la liste déjà longue du dossier de diagnostic technique (DDT) que chaque vendeur doit remettre à l’acquéreur lors d’une vente immobilière.
Le diagnostic électrique doit être réalisé lorsque l’installation électrique du bien immobilier en vente date de plus de 15 ans. D’une validité de trois ans, il doit être réalisé par un professionnel accrédité. Son prix varie de 110 à 350€ selon la taille du bien immobilier.
Le vendeur doit remettre le diagnostic électrique à l’acheteur au plus tard à la signature de l’acte authentique. A défaut, il ne pourra s’exonérer de la garantie des vices cachés.

Diagnostic électrique, objectif

L’objectif principal du diagnostic électrique est de sensibiliser les propriétaires des dangers d’une installation électrique défectueuse. D’après les chiffres publiés par l’Observatoire national de la sécurité électrique, 75.000 incendies d’origine électrique ont lieu chaque année en France.
Lors du diagnostic électrique, le diagnostiqueur vérifie notamment l’efficacité des dispositifs de coupure du courant en cas de problème électrique dans l’habitat (fuite de courant ou surchauffe).

Diagnostic électrique, diagnostic positif

Si le vendeur doit faire réaliser le diagnostic électrique au moment de la vente de son bien, il n’est pas obligé de faire réaliser les travaux de conformité en cas de diagnostic électrique positif.
En cas de diagnostic électrique positif, deux cas de figures sont possibles :

  • Le vendeur fait réaliser les travaux nécessaires afin que son installation électrique réponde aux critères exigés par le diagnostic électrique
  • L’acheteur, en raison des risques électriques dans le logement, peut demander une baisse du prix de vente. Libre à lui de faire réaliser, ou non, les travaux

Date de mise à jour : 02/07/2008


Et aussi sur le même thème :

Mesurage Loi Carrez
Dossier de diagnostic technique unique
Diagnostic termites
Diagnostic radon
Diagnostic plomb
Diagnostic légionellose
Diagnostic gaz
Diagnostic ERNT ou état des risques naturels et technologiques
Diagnostic amiante

Pour en savoir plus :
Vente immobilier, diagnostics immobiliers : Le prix des diagnostics obligatoires en cas de vente immobilière
Se prémunir contre les malfaçons et les vices cachés
Diagnostic immobilier
Conformité de l'installation électrique
Diagnostic Immobilier
Diagnostic immobilier obligatoire


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Plus d'information sur l’ achat immobilier entre particuliers.

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez