Taxe habitation, impôts locaux, qui paie, quels locaux, calcul : la taxe d’habitation fait partie des impôts locaux. Qui paie la taxe d’habitation, quels locaux sont soumis à cette taxe, mode de calcul de la taxe d’habitation

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 03/08/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Taxe d’habitation : impôts locaux, qui paie la taxe d’habitation, pour quels locaux, calcul

Taxe d’habitation, impôts locaux, qui paie la taxe d’habitation, pour quels locaux, calcul : Tout savoir sur la taxe d’habitation


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreLois et taxes immobilières


Taxe habitation

La taxe d’habitation fait partie des impôts locaux. Toute personne ayant la jouissance privative d’un logement meublé au 1er janvier de l’année de l’imposition est redevable de la taxe d’habitation. La taxe d’habitation s’applique aux locaux affectés à l’habitation. Son calcul tient compte de différents critères

Taxe d’habitation, impôts locaux

La taxe d’habitation fait partie des impôts locaux, c'est-à-dire des impôts perçus au profit des collectivités territoriales et non de l’Etat. Les impôts locaux sont au nombre de quatre :

  • Taxe d’habitation
  • Taxe foncière sur les propriétés bâties
  • Taxe foncière sur les propriétés non bâties
  • Taxe professionnelle

La taxe d’habitation est établie annuellement et envoyée au contribuable en octobre. En France, quelques 26.8 millions de foyers sont redevables de la taxe d’habitation. Celle-ci contribue à financer des services publics, installations d’équipements collectifs…

Taxe habitation, qui paie ?

Toute personne ayant la jouissance privative d’un logement au 1er janvier de l’année d’imposition paie la taxe d’habitation. Cette personne peut indifféremment être le propriétaire, le locataire ou l’occupant à titre gratuit du logement.
La taxe d’habitation est due même si le contribuable a :

  • déménagé depuis le 1er janvier
  • vendu depuis le 1er janvier

Dans certains cas, ménages à faibles revenus, titulaires du RMI, personnels diplomatiques étrangers, le contribuable peut bénéficier d’une exonération et dans ce cas ne paie pas la taxe d’habitation.

Taxe d’habitation, quels locaux ?

Sont soumis à la taxe d’habitation, tous les locaux affectés à l’habitation (maisons individuelles ou appartements) ainsi que leurs dépendances immédiates (chambres de services, garages, remises, jardins d’agrément, emplacements de parking privatifs…).
Les locaux non meublés au 1er janvier ainsi que les locaux professionnels redevables de la taxe professionnelle ne sont pas soumis à la taxe d’habitation.
A noter, depuis 2008 les chambres d’hôtes et gîtes ruraux situés en zones de revitalisation rurale sont exonérés de la taxe d’habitation.

Taxe d’habitation, calcul

Le calcul de la taxe d’habitation tient compte de la situation du contribuable au 1er janvier de l’année d’imposition (revenu, enfant à charge…). Le calcul tient également compte de la valeur locative nette du logement sur laquelle sont appliqués les taux votés par la commune, l’intercommunalité et le département.


Date de mise à jour : 21/04/2009


Et aussi sur le même thème :

Taxe habitation - Taxe habitation impôts locaux - Taxe habitation qui paie - Taxe habitation quels locaux - Taxe habitation calcul

Taxes foncières sur la propriété, TFPB et TFPNB

Pour en savoir plus :
Taxe d’habitation 2009, combien allez-vous payer ?
Taxe d'habitation, différents cas d'exonération
Imposition de la résidence secondaire
Impots locaux


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Plus d'information sur l’ achat maison particulier.

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez