Assainissement individuel, norme, prétraitement, traitement, évacuation des eaux usées : Tout assainissement individuel doit être aux normes. Le système implique le prétraitement, le traitement et l’évacuation des eaux usées de la maison. Mieux comprendre l’assainissement individuel

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 23/09/2014 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Assainissement individuel

Assainissement individuel


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieL'actualité de l'immobilier

ChapitreNews nationales


Assainissement individuel

Assainissement individuel

L’assainissement individuel (également appelé assainissement non collectif ou ANC) concerne les logements qui ne peuvent pas accéder au réseau d’assainissement de la municipalité la plus proche pour des motifs de coût ou/et de facilité.
Un système d’assainissement individuel autonome est composé d’une fosse septique toutes eaux et d’un système d’épuration.
Pour des raisons sanitaires et de protection de l’environnement, toutes les démarches concernant l’implantation, la construction et l’entretien d’un système d’assainissement individuel doivent répondre aux normes en vigueur.

Assainissement individuel, normes

L’assainissement individuel est encadré par différentes normes.

Les principales normes concernent le volume minimal de la fosse et la longueur du lit filtrant dont le calcul se fait en fonction du nombre de pièces de la maison. Plus la maison est importante, plus la fosse septique toutes eaux sera volumineuse et le lit filtrant sera long.
Ainsi pour une habitation composée de 2 chambres et 4 pièces principales, le volume minimum de la fosse toutes eaux doit être de 3 m3 et la longueur du lit filtrant de 4 mètres.

Toutes les normes sont imposées dans le but d’éviter la pollution des sols et les problèmes sanitaires et environnementaux qui peuvent résulter d’un système d’assainissement individuel mal conçu ou mal entretenu.

Assainissement individuel : prétraitement, traitement et évacuation des eaux usées

Le fonctionnement d’un système d’assainissement individuel repose sur plusieurs étapes, qui sont le prétraitement, le traitement et l’évacuation des eaux usées.

Concrètement, les eaux usées de la maison provenant de la cuisine (évier, machine à laver la vaisselle ou/et le linge), de la salle de bain, des toilettes… sont déversées dans la fosse toutes eaux.

  • Prétraitement : Les éléments solides et les graisses décantent dans la fosse septique. (Formant des boues, ces matières sont évacuées tous les quatre ans lors de la vidange de la fosse)
  • Traitement : L’eau restante, encore polluée, subit un traitement qui se fait par infiltration de l’eau dans le sol et par l’action de microorganismes qui s’y installent naturellement
  • Evacuation : Lorsque les eaux usées sont complètement épurées, elles sont dispersées dans le sous-sol

Date de mise à jour : 28/06/2010


Et aussi sur le même thème :

Phytoépuration : Des plantes pour l’assainissement les eaux usées domestiques
Assainissement non collectif, éco prêt à taux zéro : Ai-je droit à l’éco prêt à taux zéro pour remettre en état mon installation d’assainissement non collectif ?


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien
Quizz immobilier
Vendez