Bien souvent, l’achat d’une maison ou de tout autre bien immobilier passe par une hypothèque comme garantie de l’emprunt. Le prêt viager hypothécaire s’adresse quant à lui aux retraités qui doivent faire face à des dépenses imprévues

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 22/01/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Hypothèque maison

Hypothèque maison : Une pratique courante pour garantir un emprunt


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreFinancement immobilier


Hypothèque maison

Un crédit immobilier est souvent assorti d’une hypothèque. Celle-ci sert de garantie au créancier et nécessite un acte notarié.Le prêt viager hypothécaire quant à lui permet aux personnes âgéesd’obtenir des liquidités sans se séparer de leur patrimoine immobilier. Explications



Faire hypothéquer son bien immobilier pour décrocher un crédit : une pratique très courante

Lorsqu’un particulier achète une maison ou investit dans un bien immobilier, il est souvent amené à contracter un crédit auprès d’un organisme financier. Une hypothèque sur son bien immobilier sert généralement de garantie à son financement. Cette pratique est très courante et présente un avantage certain pour le créancier qui, s’il n’est pas payé dans les délais prévus, peut demander la saisie du bien comme dédommagement financier.  

Le prêt viager hypothécaire :une solution avantageuse pour les retraités

Le prêt viager hypothécaire quant à lui est une solution idéale pour les retraités qui ont besoin d’un complément de revenus. Il leur permet d’améliorer leur qualité de vie et de faire face à certaines dépenses imprévues. En effet, le prêt viager hypothécaire permet à l’emprunteur d’obtenir des liquidités assez conséquentes sans qu’il soit dépossédé de son bien. Ce prêt permet notamment de répondre aux problèmes de dépendance des personnes âgées.

Le parcours légal d’une hypothèque

Tout capital immobilier, assimilable à un immeuble par sa valeur, peut faire l’objet d’une hypothèque. Légalement, le propriétaire peut jouir de son bien et ne peut en être dessaisi, sauf en cas de défaillance sur le paiement des échéances. Dans ce cas, le créancier peut recourir à la saisie du patrimoine hypothéqué, le mettre aux enchères par voie judiciaire et se faire rembourser sur le montant de cette vente.

Dans le domaine du droit civil, une hypothèquedoit faire l’objet d’un acte notarié et doit être inscrite au registre officiel de la circonscription de juridiction.

Si le propriétaire décide de procéder à la vente d’un bien hypothéqué avant l’expiration du contrat, il est alors nécessaire de radier l’inscription auprès du conservateur des hypothèques. Cette radiation, dénommée mainlevée en termes juridiques, est effectuée par le notaire en collaboration avec le représentant de l’organisme créancier qui a ratifié le rattachement de l’acte initial dans le registre.

Les périodes d’amortissement d’une hypothèque sont actuellement très flexibles et peuvent s’étaler de 15 à 35 ans.


Date de mise à jour : 03/08/2012


Et aussi sur le même thème :

Financement achat immobilier : Hypothèque ou caution

Crédit assorti d’une hypothèque


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez