Ecologique, le WC sans eau n’a guère bonne réputation. Pourtant il offre de nombreux avantages. Explication

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 08/08/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> WC écologique

WC écologique : Les toilettes version 100% éco


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreMaison écologique


WC écologique

Sans eau, mais aussi sans odeur ni problème de canalisation, les WC écologiques ne manquent pas d’atouts.



WC écologique, que doit s’agit-il ?

Les WC écologiques, encore appelés toilettes sèches, toilettes à compost ou toilettes litière, sont des latrines qui n’utilisent pas d’eau. Ils ne sont raccordés à aucun système d’évacuation. Après chaque passage, les déjections sont recouvertes d’une poignée de sciure de bois. Un matériau qui élimine les odeurs tout en aidant au compostage des matières organiques et du papier toilette. L’usager doit juste veiller à ne pas utiliser de déchets de bois traité pour ne pas contaminer la terre !

Les besoins sont ensuite récupérés puis stockés dans un coin du jardin afin d’être recyclés en compost (compostage thermophile ou lombricompostage) ou en biogaz (biométhanisation).

Les principes de la toilette sèche sont les suivants :

  • Pas de chasse d’eau
  • Une cuve étanche recevant fèces et urines
  • Une aire de stockage étanche
  • Une valorisation des matières sur place, sur la parcelle, en tant qu’engrais naturels pour le jardin

Différents modèles de toilettes sèches

Selon les modèles de WC écologiques, les matières organiques (selles et urine) peuvent être :

  • Séparées (toilettes à séparation)
  • Non séparées (toilettes sans séparation)

En cas de séparation des matières, les urines peuvent soit :

  • Rejoindre les eaux usées de la maison
  • Être diluées 8 fois avant d’être utilisées comme fertilisant pour le jardin

Les avantages des toilettes sans eau

Le WC écologique présente plusieurs avantages, entre autres :

  • Installation simple
  • Peu cher (50€ en auto-construction)
  • Économie de 30% de l’ eau sanitaire
  • Aucun souci de gel des canalisations en hiver

WC écologique, ce que dit la loi

Autorisant les WC écologiques, l’arrêté du 7 septembre 2009 stipule que « les toilettes dites sèches (sans apport d’eau de dilution ou de transport) sont autorisées, à la condition qu’elles ne génèrent aucune nuisance pour le voisinage ni rejet liquide en dehors de la parcelle, ni pollution des eaux » superficielles ou souterraines. Le compost produit doit en outre « être valorisé sur la parcelle ».


Date de mise à jour : 17/10/2011


Et aussi sur le même thème :

Le retour des toilettes sèches
Aménager une salle de bain


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez