A la fois écologique, économique et sans odeur, les toilettes sèches présentent de nombreux atouts

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 25/06/2019 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Toilettes sèches

toilettes sèches, une alternative écologique


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreMaison écologique


Toilette seche

Le saviez-vous ? Nous produisons 550 litres d’urine et 55 kg de matières fécales par an ! Le tout est rejeté par 15.000 litres d’eau potable qu’il faut ensuite retraiter à grand frais. Symbole de modernisme, nos toilettes traditionnelles sont un non-sens écologique

Généralisées après 1945 avec le raccordement au tout-à-l’égout, les toilettes traditionnelles sont de grands pollueurs.
Malgré les progrès faits sur les systèmes de chasse d’eau (chasse d’eau économique à double commande, stop eau), les toilettes sont responsables de près d’un tiers de la consommation en eau d’un foyer. Une eau qu’il faut retraiter à grands coups de produits chimiques et qui va polluer nos nappes phréatiques.

Les avantages des toilettes sèches

Contrairement aux idées toutes faites, les toilettes sèches, si elles sont utilisées correctement, ne dégagent aucune mauvaise odeur. Rien à voir avec le cabanon malodorant de nos grands-parents au fond du jardin. De plus, elles ne peuvent ni se boucher, ni avoir des fuites d’eau !

Comment ça marche ?

Schématiquement il s’agit d’un caisson équipé d’une lunette au fond duquel se trouve un seau qui reçoit l’urine et les matières fécales. Après chaque passage aux toilettes, on couvre les déjections de papier toilette (de préférence blanc et sans parfum) avec un peu de matière carbonée sèche qui va neutraliser les odeurs et permettre une amorce de compostage (sciure, copeaux de bois, broyats végétaux, cendre…). Une litière facile à obtenir si vous résidez à proximité d’une scierie ou d’une jardinerie. En moyenne tous les 10 jours pour une famille de 4 personnes, il suffit de vider le seau dans le compost où il va finir sa décomposition. Il se transformera en un fertilisant naturel, riche en azote et en phosphore et 100% bio !

Où trouver des toilettes sèches ?

Vous pouvez fabriquer sans souci et sans difficulté une toilette sèche. Préférez un seau en acier inoxydable qui, contrairement aux plastiques, ne s’imprègne des odeurs. Des toilettes sans eau sont également en vente dans le commerce, dont certains modèles suédois ont des lignes très actuelles. Il existe même des toilettes sèches avec conteneur de compostage ou de déshydratation intégré qui ne nécessitent qu’une ou deux vidanges par an.


Date de mise à jour : 20/10/2008


Et aussi sur le même thème :

Fabriquer son compost

Pour en savoir plus :
Démarche HQE, l'habitat de demain
Toilettes sèches, le petit coin écologique

Proposition de devis :
Traitement eau


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Immobilier de particulier à particulier
Solutions énergétiques
Modes de chauffages
Maison écologiques

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez