Comment choisir son chauffage d'appoint ? Radiateur électrique ou poêle à combustion, tour d’horizon des différentes solutions : Comment choisir un chauffage d’appoint afin de chauffer son intérieur? Deux grandes catégories de chauffages d’appoint existent, les modèles électriques et les poêles à combustion

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 19/07/2019 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Chauffage d'appoint, comment choisir

Chauffage d'appoint, comment choisir


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreModes de chauffage


Chauffage appoint

Idéal pour une résidence secondaire ou un petit volume, le chauffage d’appoint se décline sous différents modèles. Gros plan sur les radiateurs électriques et les poêles à combustion d’appoint

Chauffage d'appoint : chauffage électrique

Peu coûteux à l’achat, pratique, programmable, le chauffage d’appoint électrique est une solution de chauffage prisée des ménages. De nombreux modèles existent sur le marché s’adaptant à tous les besoins et à tous les budgets.

  • Les radiateurs soufflant et soufflant céramique : pratique, bruyant. Chauffage idéal pour une salle de bain. Coût : à partir de 15 €
  • Le radiateur à bain d’huile : chaleur confortable et durable, coûteux en électricité. Adapté aux petites pièces. Coût : 30 à 150 €.
  • Le radiateur halogène : chaleur très localisée, coûteux en électricité. Convient aux petites pièces, terrasses, vérandas. Coût : 30 à 300 €.
  • Le radiateur à inertie : chaleur confortable et durable, économie d’énergie. Parfait pour les pièces à vivre. Coût : 300 à 1.200 €.
  • Le radiateur à chaleur douce : chaleur très confortable et durable, économique. Convient aux pièces à vivre. Coût : 300 à 1.000 €
  • Le radiateur à accumulation : chaleur très confortable et durable, économique. Idéal pour les pièces à vivre et les cuisines. Coût : 300 à 2.000 €.
  • Le radiateur convecteur : chaleur localisée non durable, coûteux en électricité. Convient aux petites pièces. Coût : 30 à 400 €
  • Le panneau rayonnant ou radiant : chaleur homogène et instantanée, coûteux en électricité. S’adapte à toutes les pièces à vivre. Coût : 200 à 1.200 €.

Chauffage d'appoint : poêle à combustion

Le poêle à combustion à bois se présente comme une solution écologique, économique, fiable et performante. Tour d’horizon des différents poêles à combustion pour un chauffage d’appoint.

  • Le poêle à bois : bonne à très bonne performance de chauffe, esthétique, écologique, économique (combustible le moins cher), éligible au crédit d’impôt. Idéal pour une grande pièce à vivre. Coût : 300 à 5.500 € avant crédit d’impôt.
  • Le poêle à pétrole : forte puissance de chauffe, odeur, combustible coûteux. A installer dans des pièces bien aérées. Coût : 80 à 1.000 €.
  • Le poêle à gaz : performance, chaleur douce et durable, odeur, combustible coûteux. Convient aux pièces bien aérées. Coût : 50 à 500 €.
  • Le poêle au fioul : chauffe vite et fort, odeur, combustible coûteux. A placer dans des pièces bien aérées. Solution devenue obsolète. Coût : 200 à 1.700 €.

Date de mise à jour : 13/01/2011


Et aussi sur le même thème :

Les chauffages d'appoint
Radiateur à bain d'huile : Un chauffage pratique et sécurisant


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez