Des chaudières gaz de plus en plus performantes

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 23/01/2019 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Chauffage au gaz

Chauffage au gaz


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreModes de chauffage


Contrairement au chauffage électrique qui a tendance à assécher l’air, le chauffage au gaz présente un grand confort. De plus, les chaudières gaz sont de plus en plus performantes et ouvrent droit à un crédit d’impôt. Pourquoi ne pas chauffer votre logement au gaz ?

Les chaudières au gaz, comme les chaudières au fioul, ont beaucoup évolué et offrent aujourd’hui un meilleur rendement.

La pulsatoire

La pulsatoire est une chaudière sans brûleur. Elle est composée d’une chambre de combustion qui ouvre sur un réseau de tubes en spirale. Un mélange air-gaz est introduit dans la chambre de combustion et déclenche une micro-combustion. Les gaz s’échappent par le réseau de tubes créant une dépression qui entraîne à nouveau l’arrivée du mélange air-gaz. Sa faible consommation (32% de moins qu’une chaudière NF Haut Rendement) limite la formation des gaz à effet de serre répondant ainsi aux préoccupations écologiques actuelles. En effet, la pulsatoire présente des valeurs d’émission bien inférieures aux normes en vigueur.
Pas besoin de 2.000° pour chauffer une pièce à 20°…c’est en partant de ce constat qu’est née la chaudière basse température dont le système associe un ballon inox et un serpentin. Permettant une économie pouvant aller jusqu’à 15% d’énergie, elle est, elle aussi, respectueuse de l’environnement.

La chaudière gaz à condensation

La chaudière gaz à condensation fonctionne sur le principe de la récupération et de la restitution de la chaleur qui est contenue dans la vapeur d’eau lors de la combustion. Elle offre un rendement supérieur à 15% par rapport à une chaudière traditionnelle.
Jusqu’au 31 décembre 2009, vous pouvez profiter, si votre logement à plus de 2 ans, d’un crédit d’impôt équivalent à :

  • 15% des dépenses TTC pour l’achat et l’installation d’une chaudière basse température
  • 25% pour une chaudière à condensation ou une chaudière pulsatoire.

Date de mise à jour : 31/01/2008


Et aussi sur le même thème :

Crédit d’impôt en faveur du développement durable
Géothermie
Chauffage au fioul
Chauffage électrique
Eolienne domestique

Pour en savoir plus :
Sécurité gaz
Chaudiere gaz : mieux comprendre pour bien choisir !
Devis chauffage

Demander un devis :
Chauffage gaz
Chaudiere


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Immobilier entre particuliers
Solutions énergétiques
Maison écologique
Modes de chauffage

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez