Achat immobilier, condition suspensive, prêt immobilier : lors d’un achat immobilier, il n’est pas rare que l’acheteur conditionne la vente à une ou plusieurs conditions suspensives. L’obtention d’un prêt immobilier est une condition suspensive légale

consultations depuis 2009 | Mise à jour le 07/08/2020 | Plan du site
Contact   Ami
>
>
>
> Achat immobilier, condition suspensive

Achat immobilier, condition suspensive


Bookmark and Share Diminuer la taille Agrandir la taille Envoyer à un ami Imprimer

CatégorieFiches pratiques
ChapitreAcheter un logement entre particuliers


achat immobilier condition suspensive

Tout compromis de vente pour l’achat d’un bien immobilier s’accompagne généralement d’une ou plusieurs conditions suspensives. L’obtention d’un prêt immobilier est une condition suspensive obligatoire (sauf renonciation exprès de l’acheteur) réputée conclus même si elle n’est pas inscrite dans le compromis

Achat immobilier, condition suspensive

Dans le cadre d’un achat immobilier, le compromis de vente s’accompagne souvent d’une ou plusieurs conditions suspensives. La condition suspensive est, comme son nom l’indique, une condition sine qua non pour que la vente se réalise. En cas de non réalisation de la condition suspensive, la vente est annulée et l’acheteur récupère les sommes engagées.
Les conditions suspensives peuvent être liées à l’obtention d’une autorisation administrative, d’un permis de construire, d’une assurance de dommages ouvrage, d’une garantie de livraison…
Un certain nombre de conditions suspensives dites contractuelles (hypothèque, préemption, urbanisme…) sont vérifiées par le notaire.

Achat immobilier, condition suspensive : prêt immobilier

L’obtention d’un prêt est une condition suspensive pour tout achat immobilier. Celle-ci est obligatoire (loi Scrivener), sauf renonciation de la part de l’acheteur.
En règle général, l’acheteur dispose d’un délai de 2 à 3 mois pour trouver un financement. Ce délai est nécessaire à la banque pour étudier la demande de crédit, il ne peut être inférieur à 1 mois.

En cas de refus bancaire et en absence de financement, l’acheteur est automatiquement désengagé de la vente et peut récupérer les sommes déjà versées (acompte sur le prix, indemnité d’immobilisation). L’acheteur doit cependant justifier d’au moins deux refus bancaires.


Date de mise à jour : 10/11/2009


Et aussi sur le même thème :

Achat immobilier condition suspensive - Immobilier conditions suspensives - Condition suspensive prêt immobilier

Permis de construire
Délai entre compromis de vente et l'acte authentique
Demander l'annulation de vente pour refus de prêt

Pour en savoir plus :
Compromis de vente
Obtenir un prêt immobilier : Conseils pour décrocher votre crédit immobilier
Compromis de vente avec ou sans Notaire
Annuler un achat immobilier, 7 jours, condition suspensive, vice caché, vice de consentement
Compromis de vente : Le vendeur mieux protégé en cas de compromis de longue durée


2008-2014 Valoggia. Tous droits réservés

Plus d'information sur les conditions suspensive d’un achat immobilier et l’ achat vente immobilier :

Créez une alerte
Vendeurs vendez votre bien




J'appelle pour vendre un bien
Quizz immobilier
Vendez